Le couteau suisse allemand : Lisky

Article_Lisky

L’outil Lisky vise à être un point d’entrée pratique pour les développeurs qui cherchent un moyen efficace de coder des interfaces en ligne de commande (CLI). Avec Lisky, il est plus simple et plus rapide d’intégrer de nouvelles commandes à son programme que de créer des interfaces graphiques (GUI). L’outil facilitera grandement la vie des délégués, des personnes gérants des nœuds Lisk (actifs ou non) et tous les développeurs souhaitant utiliser l’infrastructure Lisk pour la conception d’outils ou de programmes.

Lisky 0.1.0 – Première release

En parallèle à la nouvelle release du Lisk Core, l’équipe de développeurs Lisk a travaillé à la séparation logique en différents packages, des différentes fonctionnalités permettant d’interroger l’univers Lisk.
Lisky vous permettra donc de communiquer avec un nœud Lisk (en local ou à distance) et de récupérer des informations s’y afférent.

A l’heure actuelle, Lisky propose 3 types de commande :
get (pour rapatrier de l’information sur les comptes (portefeuilles), les adresses, les blocs, les délégués et les transactions);
list (comme la commande get mais permettant d’obtenir plusieurs informations en même temps);
set (pour utiliser des variables de configuration telles que l’utilisation du réseau testnet ou des sorties JSON).

Actualité

Lisky se base sur un autre projet Lisk; lisk-js, et est construit sur Vorpal, ce qui facilite l’écriture de commandes en tant que plugins. Si vous souhaitez voir une commande ajoutée à Lisky, faites-le nous savoir – ou mieux encore, écrivez-le et soumettez un pull-request sur le GitHub.

Documentation: ici

2017-08-16T22:31:13+00:00